Voyage Sonore, Sonothérapie ou Thérapie par les sons

Voyage Sonore, Sonothérapie ou Thérapie par les sons

 

La sonothérapie est une branche de la musicothérapie qui utilise les sons, les fréquences et les vibrations grâce à l’usage de divers instruments tels que les bols tibétains, gongs, tambours, bols de cristal, carillons etc

C’est un soin à part entière qui vise une relaxation profonde, une stimulation du ressenti sensoriel, de la pleine conscience du corps et de la créativité. Il permet un véritable lâcher-prise et une relaxation tant au niveau physique, mental qu’émotionnel, aboutissant à une harmonisation et un rééquilibrage énergétiques.

 

Les bienfaits de la sonothérapie

Durant un « massage sonore », la puissance du son et des vibrations émises par les instruments se transmet au corps entier à travers l’eau de nos cellules (nous sommes constitués d’environ 70% d’eau).

Grâce à ces vibrations, le corps s’équilibre et s’harmonise. Elles vont se propager et réaliser comme un massage interne. Les tensions et les nœuds causés par nos expériences s’impriment non seulement dans notre cerveau, mais également dans nos cellules qui ont, elles aussi, une mémoire et emmagasinent tous nos chocs, nos émotions, qu’elles soient positives ou négatives.

Ces mémoires cristallisent dans certaines parties du corps, en rapport avec les traumatismes vécus. Tout comme l’eau d’une rivière qui se fraye un chemin et érode les obstacles, les ondes sonores insistent sur les blocages et les tensions physiques et énergétiques, jusqu’à pouvoir les traverser et les dissoudre.

Les ondes émises par le bol tibétain sont similaires aux ondes Alpha que sécrètent notre cerveau en état de calme et de méditation. Elles nous procurent alors un état de calme et d’intense bien-être. Au-delà de cette profonde relaxation, le corps va petit à petit se renforcer.

 

Voyage sonore et massage vibratoire individuel

Imaginez un instant, ce moment où vous entrez dans une bulle de sons et de vibrations.
Un instant unique et magique qui vous coupe du monde extérieur, de l’agitation, du stress pour vous retrouver comme enveloppé dans du coton. Un tête-à-tête avec vous-même, où relaxation et voyage seront les maîtres mots.
Cette expérience avec les bols et d’autres instruments envoûtant vous permettra de vous ressourcer, vous vitaliser et laisser votre créativité s’exprimer.
Cela sera aussi l’occasion de réduire votre nervosité, de libérer les tensions et d’améliorer votre sommeil, et aussi de retrouver de l’énergie.
Les nœuds et les mémoires cellulaires seront libérés grâce aux vibrations profondes et magiques des bols, dans la mesure de ce que votre corps et votre subconscient sont prêts à laisser partir.

Déroulement d’une séance

Une séance démarre toujours par un temps d’échange afin d’installer une confiance réciproque qui permettra un meilleur lâcher prise par un sentiment de sécurité. La sensation de bien-être permet une évacuation du stress efficace.

Pendant le massage sonore, vous êtes allongé(e) et restez habillé(e) d’une tenue souple et décontractée, si possible en matière naturelle et sans élément métallique.

Des bols seront disposés autour de vous, et aussi à même le corps en tenant compte de vos ressentis, puis seront joués de façon totalement intuitive et unique, pour un moment privilégié en association avec d’autres instruments.

 

Bain sonore de groupe

Avec une atmosphère sonore propice au voyage avec des bols tibétains, mais également d’autres instruments tels que les bols de cristal, les gongs, le tambour océan, le tambour chamanique, le tongue drum et autres, ce bain sonore détendra votre corps et votre esprit dans un état de profonde méditation.

Profitez de l’énergie vibratoire des instruments en vous allongeant et laissez le son vous transporter. Chaque relaxation sonore est différente et personnelle, parfois visuelle, physique, émotionnelle ou créative. Empruntez le chemin que le son vous ouvre, car chaque voyage contribue à vous rapprocher de votre « moi » profond.

 

conseils pour profiter pleinement d’un bain sonore

  • Apportez une couverture ou un plaid pour vous assurer de ne pas avoir froid pendant la séance, la relaxation et la position allongée durant 1 heure font se refroidir
    • Concentrez-vous sur votre respiration, qui vous aidera à plonger dans le bain
    • Pensez à bien vous hydrater après la séance et continuez à profiter des bienfaits

 

 

Une séance de sonothérapie est parfaitement complémentaire de la médecine dite « conventionnelle » mais ne se substitue en aucun cas à un traitement médical en cours et prescrit par un médecin.

 

Les 7 sanctuaires de l’Archange Saint Michel

Les 7 sanctuaires de l’Archange Saint Michel

L’épée de l’archange saint Michel : ces sept sanctuaires unis par un fil invisible

Selon la légende, la ligne sacrée représente le coup d’épée que l’archange asséna au diable pour le renvoyer en enfer.

Une mystérieuse ligne imaginaire unit entre eux sept monastères, de l’Irlande jusqu’en Israël. Simple coïncidence ? Ces sanctuaires sont très éloignés les uns des autres, mais parfaitement alignés. La ligne sacrée de saint Michel archange serait, selon la légende, le coup d’épée que le saint asséna sur le diable pour le renvoyer en enfer.

Quoi qu’il en soit, le parfait alignement de ces sanctuaires est surprenant : les trois sites les plus importants – le Mont-Saint-Michel en France, l’abbaye Saint-Michelde-la-Cluse et le sanctuaire du Mont-Gargan en Italie – sont équidistants. Un avertissement du saint afin que les lois de Dieu soient toujours respectées et que les fidèles restent sur le droit chemin. Par ailleurs, cette ligne sacrée s’aligne parfaitement avec le soleil levant du solstice d’été.

 

1 SKELLING MICHAEL (IRLANDE)

Skelling Michael OldskoolDesign / Shutterstock
La ligne commence en Irlande, sur une île déserte, là où l’archange Michel serait apparu à saint Patrice pour l’aider à délivrer son pays du démon. C’est ici que se trouve le premier monastère, celui de Skelling Michael (« Le Rocher de l’archange Michel »).

 

 

2 SAINT MICHEAL’S MOUNT (ANGLETERRE)

St Michael's Mount

 

Helen Hotson / Shutterstock

La ligne se dirige ensuite vers le Sud et s’arrête en Angleterre, au St. Michael’s Mount (« Mont Saint-Michel »), une petite île dans les Cornouailles, accessible à marée basse. À cet endroit-même saint Michel aurait parlé à un groupe de pécheurs.

 

3 LE MONT-SAINT-MICHEL (FRANCE)

Mont_St_Michel_3,_Brittany,_France_-_July_2011

 

Puis la ligne sacrée se poursuit en France, sur une autre île célèbre, le Mont-Saint-Michel, où l’archange Michel serait également apparu. La beauté de son sanctuaire et de l’immense baie qui l’entoure sur la côte normande, en fait l’un des sites touristiques les plus visités de toute la France. Il est inscrit au patrimoine de l’Humanité de l’Unesco depuis 1979. Déjà au temps des Gaules, ce lieu était imprégné d’un fort mysticisme, puis en 709 l’archange apparut à l’évêque d’Avranches, saint Aubert, à qui il demanda de construire une église dans le rocher. Les travaux commencèrent mais ce n’est qu’en 900, avec les moines bénédictins, que l’abbaye fut construite.

 

 

4 L’ABBAYE SAINT-MICHEL-DE-LA-CLUSE (ITALIE)

KOŚCIOŁY NA SZCZYTACH GÓR

 

Elio Pallard/Wikipedia | CC BY-SA 4.0

À 1.000 kilomètres de distance, à l’entrée du Val de Suze, dans le Piémont (Italie), se dresse le quatrième sanctuaire : l’abbaye Saint-Michel-de-la-Cluse (en italien Sacra di San Michele). La ligne droite unit ce lieu sacré au reste des monastères dédiés à saint Michel. La construction de l’abbaye commence vers l’an 1000, mais lui seront ajoutées de nouvelles structures au fil des siècles. Les moines bénédictins l’ont développée en lui ajoutant aussi une dépendance pour loger les pèlerins parcourant la voie Francigena, réseau de routes et chemins empruntés par les pèlerins venant de France.

 

5 SANCTUAIRE DE SAINT-MICHEL-ARCHANGE (ITALIE)

MONTE-GARGANO-shutterstock_1239056587.jpg

 

Arkanto / Shutterstock

Mille kilomètres plus loin, la ligne franchit les Pouilles et l’on tombe sur le Gargan, où une caverne inaccessible est devenue un lieu sacré : le Sanctuaire de Saint-Michel-Archange. La construction du site remonte à l’an 490, année de la première apparition de saint Michel à saint Laurent Maiorano, l’évêque local.

 

6 MONASTÈRE DE SYMI (GRÈCE)

MAXIMALIS-MONASTERY-SYMI-MICHAEL-071_110-17089.jpg

 

 

Ken Gillham / Robert Harding Heritage / robertharding via AFP

Puis de l’Italie, la ligne sacrée de saint Michel arrive au sixième sanctuaire, en Grèce, sur l’île de Symi: le monastère orthodoxe de l’archange Michel « Mixalis »Panormitis abrite une effigie du saint de 3 mètres de haut, une des plus grandes au monde.

 

7 MONASTÈRE DU CARMEL (ISRAËL)

Mount Carmel

 

 Guy Zidel – Shutterstock

La ligne sacrée se termine en Israël, au Monastère du Mont-Carmel à Haïfa. Ce lieu est vénéré depuis l’Antiquité et sa construction, comme sanctuaire chrétien et catholique, remonte au XIIe siècle.

 

 

 

Source aleteia.org

Cylindres des Pharaons

Cylindres des Pharaons

Mode d’emploi

Les cylindres interagissent avec le corps à travers son réseau d’AccuPoint dans les mains et les doigts. La stimulation de ces AccuPoint fournit un soulagement et une guérison à leurs organes internes correspondants.

Le cylindre de Shungite Yin (noir) doit être maintenu dans la main gauche et le cylindre de Stéatite Yang (gris profond) dans la main droite. Asseyez-vous dans une posture détendue, ne croisez pas vos jambes.

Tout en tenant les cylindres, placez vos mains sur vos genoux, en gardant les cylindres parallèles ou allongé en méditation par exemple.

Pour tirer le meilleur parti de votre séance, fermez les yeux, videz votre esprit et concentrez-vous sur les sensations qui vous arrivent.

La durée de la séance varie selon chaque individu, mais vous devriez commencer par 10 à 15 minutes. Vous sentirez les effets de la « recharge » et de l’harmonisation.
Pour de meilleurs résultats, utilisez les cylindres deux fois par jour (matin et soir) pendant deux semaines, suivie d’une pause d’un mois.

 

 

Un peu d’histoire histoire des Cylindres des Pharaons

Dans les mains de certaines statues égyptiennes anciennes, nous pouvons voir deux objets cylindriques dont l’origine et la signification sont inconnues des historiens. Les égyptologues proposent différentes versions à cet égard, supposées être : brancards, mouchoirs aromatiques roulés, tubes de papyrus, timbres… Mais rien qu’en regardant le monument du pharaon Menkaura accompagné de la déesse Jator et Noma, on peut s’interroger sur la plausibilité de toutes ces versions (voir photo).

 

 

Le pharaon Menkaura tient le cylindre lunaire dans sa main gauche et la déesse Jator (à gauche) tient le cylindre solaire dans sa main droite, à droite la déesse Noma tient les deux cylindres, solaire et lunaire.

 

Le Pharaon Menkaura tient le cylindre lunaire dans sa main gauche et le cylindre solaire dans sa main droite. A gauche la déesse Jator, à droite le Noma.

 

Le manuscrit « Les Mystères de la Vie et de la Mort » fournit une description détaillée du développement des cylindres, décrit la procédure de leur utilisation et délimite leurs fonctions – renforcement du potentiel énergétique et accès à l’information avec des systèmes de conscience supérieurs. Vous conviendrez que cette explication semble plus plausible et convaincante par rapport aux autres versions, surtout si l’on tient compte des faits suivants : sur la marge relativement faible de la vie moyenne des habitants de l’Égypte ancienne de 25 à 30 ans, la longévité de certains pharaons et prêtres est surprenante : Pepy II règne 94 ans, Ramsès II – 67 ans, Thoutmosis III – 54 ans, Psametic I – 51. La longévité de l’État égyptien lui-même était déjà perdue dans le voile des siècles et a surpris l’imagination de l’ancien historien Hérodote.

La science historique moderne peut révéler beaucoup de choses sur l’Égypte ancienne. Mais même ainsi, pour nous il reste encore beaucoup de questions voilées sur les connaissances secrètes, les méthodes et les moyens qui ont permis aux prêtres et pharaons égyptiens une vie longue et active, force et sagesse pour diriger pendant de nombreux siècles l’État, pour développer l’agriculture, l’artisanat, les sciences et les beaux arts, dont les œuvres à ce jour surprennent par leur spiritualité. Il convient de mentionner que les médecins de l’Égypte ancienne étaient très respectés dans leur monde moderne et que les dirigeants des pays limitrophes de l’Égypte préféraient être traités exclusivement par eux.

Les cylindres de Pharaon ne sont pas une invention moderne. Ils ont été reconstruits sur la base d’une méthodologie ancienne qui a été gardée secrète pendant de nombreux siècles. On sait qu’au début du XIXe siècle ont été utilisés comme une aide dans les pratiques d’autorégulation et d’auto-perfection dans un système peu connu de la connaissance ésotérique du Caucase. Un système dit de Maître a acquis une certaine diffusion grâce au manuscrit « The Caucasus Yoga System » publié en 1955 aux USA par un énigmatique Pôle Kont Valevskiy.

Les éditeurs rapportent qu’avant 1920, surmontant les événements révolutionnaires turbulents de la Russie, Kont Valevskiy est arrivé dans le Caucase et a été initié dans une société ésotérique secrète avec la promesse de ne pas divulguer l’origine de son savoir. De nombreuses années plus tard, déjà aux États-Unis, Valevskiy a écrit toutes les connaissances acquises dans le Caucase dans le manuscrit « The Yoga System of the Caucasus ». Le manuscrit a été publié après la mort de l’auteur.

C’est ce qui est décrit dans le chapitre « Renouvellement de l’énergie nerveuse » sur les cylindres du Pharaon : « La méthode utilisée dans l’Égypte ancienne pour renforcer les flux d’énergie corporelle, ont été montrés dans les figures représentant le second arcane maître. Deux barres sont tenues dans les mains de ces figures dressées, et serrées avec une grande force donnent l’apparence de l’influence d’une force électrique qui, en fermant le circuit avec les mains, libère cette énergie à l’intérieur du corps pour l’accumuler dans les nœuds unipolaires et le fluide spino-cérébral. La restitution du potentiel énergétique est de 100% et est maintenue pendant le jour et la nuit, 24 heures.

Les barres étaient au nombre de deux, chacune avec une consistance différente : l’une destinée principalement à la main droite, l’autre à la main gauche. L’un avait la force du soleil, l’autre celle de la lune….

La barre lunaire sert de catalyseur qui donne plus d’activité à la barre solaire.

Ces barres étaient connues depuis l’antiquité, mais le secret de leur fabrication était connu de quelques initiés.

Le propriétaire de l’ensemble des informations sur les cylindres de Pharaon s’est avéré être le physicien théorique Vladimir Pavlovich Kovtun, qui a organisé de longues recherches scientifiques sur les propriétés des cylindres de Pharaon. Les émissaires du monde antique se sont retrouvés sous la vision scrupuleuse des chercheurs. Des experts de différentes branches de la connaissance avaient été impliqués dans ce processus étonnant : physiciens, égyptologues, médecins, biophysiciens, astrologues, parapsychologues, personnes avec des capacités extrasensorielles. V.P. Kovtun a écrit le livre « L’énigme des cylindres du pharaon » et le réalisateur de RТR (chaîne de télévision russe) Plugatireva a réalisé un documentaire de quatre heures intitulé « Égypte. Preuve d’un mystère. »

Les 7 Chakras

Les 7 Chakras

Les chakras

Transmis par la médecine traditionnelle indienne il y a plus de 5 000 ans, les chakras seraient au nombre de 88 000 sur l’ensemble du corps humain, les chakras des mains, reliés au cœur permettant ainsi le soin et l’utilisation du pendule. Mais on dénombre essentiellement sept chakras principaux, situés de bas en haut de la colonne vertébrale. L’énergie passe ainsi d’un chakra à l’autre et crée un champs énergétique autour de la personne. Ils alimentent et sont alimentés par l’énergie du corps dans son ensemble, sur le principe des vases communicants. Un chakra témoigne de notre vitalité et de notre ouverture face à l’expérience du vivant.

Les chakras et la méthode ayurvédique

Comme dans la médecine traditionnelle chinoise, la médecine indienne appelée ayurvéda conçoit le corps humain comme un microcosme dans lequel l’énergie circule à travers les chakras. On trouve aussi dans l’organisme les cinq éléments qui interagissent : l’Eau, le Feu, l’Air, la Terre et l’Ether, qui déterminent votre Dosha. La santé résulte d’un équilibre entre ces éléments et d’une circulation fluide de l’énergie. A contrario, un déséquilibre ou une mauvaise circulation de l’énergie affectera la santé. Tout l’art de l’accompagnant consiste à rétablir le phénomène d’autorégulation du corps et de l’énergie, pour permettre au patient de retrouver son équilibre naturel, afin de mettre le corps sur la voie de la guérison.

Le chakra Racine

Situé à la base de la colonne vertébrale, le premier chakra s’appelle Muladhara en sanskrit. Cette roue de couleur rouge se construit pendant les 7 premières années de la vie. Elle capte les énergies de la Terre pour les redistribuer dans le corps, en particulier dans les pieds, les jambes, le sacrum, les reins et toute la structure osseuse. Déterminant dans nos instincts de survie, le chakra Racine correspond à nos blessures fondamentales, en particulier celle de l’abandon et de rejet, née de la séparation d’avec la mère.

Le chakra Sacré

Situé sous le nombril, le deuxième chakra s’appelle Svadisthana en sanskrit. Cette roue de couleur orange. Elle vient énergiser le bassin, les lombaires, les organes sexuels ainsi que les intestins. Déterminant nos pulsions et dépendances, témoignant de notre lien à nos émotions et à notre plaisir, le chakra Sacré correspond au rapport au père, et à l’acceptation de la loi et de l’autorité. Pour permettre ensuite la construction de notre propre autorité.

Le chakra Solaire

Situé au creux de l’estomac, le troisième chakra s’appelle Manipura en sanskrit. Cette roue de couleur jaune. Elle interagit avec le diaphragme, l’appareil digestif (estomac, rate, foi…) et avec les muscles. C’est le siège des émotions, des événements non digérés, du rapport au groupe, aux autres et à la vie sociale. Le chakra Solaire permet à l’individu de prendre sa place dans le monde pour rayonner son énergie unique.

Le chakra du Cœur

Situé au creux de la poitrine, le quatrième chakra s’appelle Anahata en sanskrit. Cette roue de couleur verte. Elle influence les systèmes circulatoire et respiratoire, le cœur bien sûr et le thorax mais aussi le système immunitaire et les 6 premières dorsales. Le chakra du Cœur permet l’amour de soi et le rapport aux autres. Unique parce que central, il fait le pont entre les trois chakras inférieurs et les trois chakras supérieurs.

Le chakra de la Gorge

Situé à la base de la gorge, le cinquième chakra s’appelle Vishuda en sanskrit. Cette roue de couleur bleue ciel. Elle intervient sur la gorge mais aussi les cervicales, la bouche, les bras et les poumons. Le chakra de la Gorge fait le lien entre la réalité personnelle et le monde extérieur, et permet l’expression de l’individu.

Le chakra Frontal

Situé entre les deux sourcils, le sixième chakra s’appelle Ajna en sanskrit. Il correspond au troisième œil. Cette roue de couleur bleue indigo . Elle interagit avec le visage, les yeux, le nez, le front et la moelle épinière. Le troisième œil permet de regarder au-delà des apparences pour connaître l’essence des choses. Il ouvre la conscience et l’intuition.

Le chakra Coronal

Situé au-dessus du crâne, au niveau de la fontanelle, le septième chakra s’appelle Sahasrara en sanskrit. Cette roue de couleur violette. Elle interagit avec le cerveau et le système nerveux central. Le dernier chakra, entouré de cheveux qui sont autant d’antennes, est celui qui nous connecte à notre moi profond et à la conscience universelle.

Quelle pierre utiliser ?

 

En lithothérapie, chaque pierre, qui incarne l’ossature de la Terre, diffuse une certaine qualité énergétique. Elles entrent ainsi en résonance avec les qualités propres aux différents chakras, et permettent de maintenir l’équilibre de ces centres. Voici la liste des pierres associées aux sept chakras principaux :

Les pierres du premier chakra sont l’Agathe, le Rubis, l’Hematite le Corail et l’Onyx.
Les pierres du deuxième chakra sont la Cornaline, Ambre et la Pierre de Lune.
Les pierres du troisième chakra sont l’Ambre, Topaze et la Citrine.
Les pierres du quatrième chakra sont l’Émeraude, Aventurine, le Jade et le Quartz rose.
Les pierres du cinquième chakra sont la Turquoise et l’Aigue-Marine.
Les pierres du sixième chakra sont le Lapis Lazuli et le Saphir.
Les pierres du septième chakra sont l’Améthyste et le Cristal de roche.

Archange Métatron

Archange Métatron

L’Archange Métatron

Dans la hiérarchie des êtres célestes, Métatron est considéré comme l’un des Archanges les plus puissants. Situé aux côtés de la présence divine, l’ange Métatron pourrait communiquer aisément avec les hommes.

On dit que son passé d’humain lui permet de comprendre nos difficultés et nos luttes aisément. Cet article vous en dit plus sur les traditions qui lui sont liées, et sur la manière d’adresser une prière à l’Archange Métatron lorsque vous en ressentez le besoin.

La hiérarchie des Archanges

Dans la tradition chrétienne, les anges sont hiérarchisés de manière précise. Il existe plusieurs catégories d’anges parmi lesquelles les archanges et les chérubins, ainsi que d’autres créatures célestes comme les vertus et les séraphins. Tous sont organisés depuis les plus proches de Dieu jusqu’aux plus éloignés. Dans cette hiérarchie, les Archanges sont situés au-dessus des Anges et en dessous des Principautés. Métatron est un Archange, avec la particularité d’être responsable des séraphins, qu’on trouve dans la Bible autour du trône de Dieu.

Métatron, un puissant Archange

Métatron apparaît surtout dans la littérature juive, dont le Talmud. Dans la Bible, il est lié au patriarche Hénoch. Plusieurs hypothèses entourent son nom, mais une des plus courantes l’interprète comme suit : « l’assistant du trône », c’est-à-dire l’assistant de la présence divine. Il siégeait juste à côté de Dieu. On pense que Métatron est un archange qui a auparavant vécu en tant qu’humain. Cela lui donne une proximité exceptionnelle avec les hommes et lui confère un grand pouvoir pour leur apporter son aide.

Très lumineux, il est souvent représenté par de la lumière blanche et pure. On ne lui prête pas souvent de traits humains car il n’apparaît pas couramment de manière incarnée. Quand il apparaît, c’est habituellement sous la forme d’une colonne de feu ou de lumière qui aveugle celui qui en est témoin. Pour certains, Métatron est en fait Enoch, qu’on trouve dans l’Ancien Testament. Dieu aurait choisi de le transformer en Archange pour qu’il puisse l’assister. La signification de l’Archange Métatron est donc centrée autour de l’aide à la puissance divine.

Les pouvoirs de l’Archange Métatron

L’Archange Métatron est avant tout un scribe qui garde les archives décrivant les actions des mortels, où sont enregistrées tous les actes bons ou mauvais commis sur Terre. Très lié au monde écrit, il est associé aux écrivains et aux auteurs. À ce titre, il ne se laisse pas tromper par de beaux mots et sait discerner la vraie intention derrière la plume. Il se base sur cette intention pour porter un jugement et récompenser ou non les mortels qu’il examine. On peut donc toujours compter sur son impartialité. Il saura arbitrer les disputes de manière saine et juste.

 

Les propriétés vibratoires et spirituelles du cube de Métatron

Un cube riche de symboles

La Géométrie Sacrée est étroitement liée à la vibration des nombres et le nombre d’or. Le cube de Metatron est constitué de 13 cercles. Le 13 vibre la transformation, l’autodétermination et la concentration. Les cercles représentent plusieurs atomes, qui peuvent représenter la vitalité et la protection.

Platon dans sa fine observation, aurait créé des solides, pouvant être perçu dans l’ADN.

Pour lui, ce sont les formes géométriques primordiales, qui se retrouvent partout dans la création, dont le corps humain.

Auparavant c’est Pythagore, le mathématicien grec, qui aurait fait le lien entre le Divin et les formes géométriques.

Il découvrit sept formes primordiales géométriques, observées comme des codes ou langages, contenant la connaissance de l’Univers.

Le cube de Métatron intègre ces 7 solides de Platon. Il représente l’énergie de la création qui circule du vibratoire à la Matière.

Les 7 formes primordiales sont 5 solides représentant respectivement les 5 éléments : l’Hexaèdre pour la Terre

  • le Tétraèdre pour le Feu
  • l’Octaèdre pour l’Air
  • l’Icosaèdre pour l’Eau
  • le Dodécaèdre pour l’Éther

De là, s’ajoutent 2 autres formes primordiales :

  • la Sphère en lien avec la Terre Mère
  • l’étoile tétraédrique de la Merkabah.

Cette dernière serait en lien avec l’activation de la lumière en soi et de nos capacités extrasensorielles.

D’ailleurs, la Merkabah réapparaît au centre du cube, 2 triangles qui se rencontrent, le Père Ciel  fécondant la Terre Mère :

  • Mer = lumière
  • Ka=électricité corps éthérique
  • Ba=l’âme.

Elle représenterait aussi un véhicule de lumière permettant d’élever son niveau de conscience et de voyager dans différentes dimensions. Un véhicule protecteur favorisant le voyage du corps et de l’esprit. La Merkabah aurait pour fonction d’activer la glande pinéale, le 3ème œil afin de permettre la vision d’autres plans et une écoute plus fine de son intuition.

 

Travailler avec le cube de Métatron

 

 Le cube de Métatron est avant tout un sceau protecteur.

Le cube de Métatron et la fleur de vie comme formes complémentaires

Selon nos perceptions, le Cube est dans la Fleur de vie ou la Fleur de vie est dans le Cube de Métatron. Je pense que c’est un détail, ce sont deux ondes de formes complémentaires.

La fleur de vie liée au Féminin Sacré

L’une appelle à activer la régénération cellulaire afin de purifier, réorganiser et harmoniser toutes structures vivantes, et l’autre à se transformer profondément en co-création avec les forces spirituelles. L’un et l’autre sont complémentaires. Pour la Fleur de Vie on pourrait la comparer à la force du Féminin Sacré profondément liée à l’intelligence du vivant, une intelligence qui nous dépasse.

Le cube de Métatron lié au Masculin Sacré

Enfin le cube de Métatron au Masculin Sacré apportant la connaissance céleste pour mieux vivre son incarnation en lien avec les lois de L’univers. En pratique, il est coutume de visualiser en quelques minutes le centre du cube de Métatron, où se situe la Merkabah, l’étoile à 6 branches, permettant d’intégrer les informations sans passer par le mental. De nombreux pratiquants témoignent l’apaisement, le recentrage, l’ancrage et la protection en quelques minutes. Une onde de forme qui agirait sur l’alignement de l’être, précieuse posture pour vivre son incarnation au plus près de son équilibre.

D’ailleurs je grave sur bois la Merkabah. C’est un réceptacle qui s’utilise particulièrement pour informer son eau, purifier les cristaux et en soin énergétique. Comme toute les ondes de formes elle permet de récolter des informations spécifiques. Bien sûr, pas seulement que par la visualisation, mais directement dans le corps en conscience. De par ma petite expérience, je décris à mes clients que la Merkabah permet de rester concentrer sur ses buts élevés soutenus par la lumière.

La fusion d’un Archange et d’une onde de forme

On peut donc comprendre que le Grand Maître qui régit la Géométrie Sacrée est l’Archange Métatron. La fonction première de la Géométrie Sacrée est de créer une structure éthérique avant la mise en matière, en respectant l’équilibre des lois de l’Univers.

Un sceau d’un archange fusionnant avec la Géométrie Sacrée en fait un symbole unique et puissant. Une onde de forme qui dépasse notre compréhension mais qui est bel et bien active.

Ce fort engouement du cube de Métatron et de la Fleur de vie expliquerait qu’une partie de la conscience collective aspirait à la transformation pour être en accord avec l’équilibre du vivant.

 

error: Petit filou va